Fernand Cohen
Biographie
Naissance
Décès
(à 83 ans)
Nom de naissance
Fernand Mardochée Cohen
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Fernand Cohen, né le à Marseille et mort le , est un professeur agrégé de physique, directeur de l’orphelinat Rothschild, arrêté et interné dans le camp de Drancy durant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie

Famille et jeunesse

Fils de Gad Benestruc Cohen, employé, et d'Isabelle Joséphine Mayer, son épouse, Fernand Mardochée Cohen est né à Marseille en 1887[1]. Il vient d’une famille judéo-comtadine, des Juifs du pape qui vivaient dans le Comtat Venaissin — possession du Saint-Siège jusqu’en 1791 — et habitaient les « carrières » d’Avignon, Cavaillon, Carpentras[2].

Agrégé de physique en 1910[3], il enseigne d'abord au lycée d'Agen, à Nîmes l'année suivante, puis à Nice en 1912[4]. Après avoir passé quatre années sur le front durant la Première Guerre, il est nommé en 1919 professeur de physique-chimie au lycée Rollin de Paris (aujourd'hui collège-lycée Jacques-Decour).

Seconde Guerre mondiale

À cause des lois antisémites de Vichy en 1940, il doit cesser son enseignement. Il devient le directeur de l’orphelinat Rothschild, au 9, rue Lamblardie, dans le 12e arrondissement de Paris[5],[6],[7].

Plaque de la Fondation de Rothschild (76, rue de Picpus, Paris 11e)
Plaque de la Fondation de Rothschild (76, rue de Picpus, Paris 11e)

Il est arrêté et interné à deux reprises (en 1942, puis en 1944 en raison d'une évasion) dans le camp de Drancy. Après-guerre, il revient enseigner au lycée Rollin[4].

Il meurt en 1970[4].

Honneurs

Notes et références

  1. Acte de naissance no 211, , Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône
  2. Fernand Cohen, 1887- 1970, ancien professeur, directeur de l’orphelinat Rothschild, interné à deux reprises dans le camp de Drancy. Revue : Petit Cahier/ 2e Série- numéro 20, avril 2014, le camp de Drancy vu et vécu de l’intérieur. fondationmemoiredeportation.com.
  3. Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1950/
  4. a b c et d « Dossier de Fernand Mardochée Cohen (chevalier de la Légion d'honneur) - Base de données Léonore », sur www.leonore.archives-nationales.culture.gouv.fr (consulté le )
  5. Une plaque commémorative sur l’ex-orphelinat Rothschild à Paris. leparisien.fr. 23 mars 2016.
  6. Catherine Monjanel. Orphelinat Rothschild, 15 rue Lamblardie.Une plaque en mémoire des enfants. cercleshoah.org. vendredi 25 mars 2016..La plaque commémorative est fixée au 15 Rue Lamblardie, l'orphelinat ayant disparu. Sur la plaque, ces mots: "Passant, souviens-toi. Ici se trouvait l'Orphelinat Rothschild. En juillet 1942 et en février 1943, des policiers français aux ordres de Vichy y ont raflé des enfants juifs et les ont livrés aux autorités allemandes d'occupation qui les ont déportés vers les camps d'extermination. Ne les oublions jamais."
  7. Dévoilement de la plaque commémorant l’orphelinat Rothschild Annette Klajnberg- 24-03-2016.
  8. Anne Pasques. Exposition sur la Fondation Rothschild sous l’Occupation. Voir, Fernand Cohen. cercleshoah.org. vendredi 30 juillet 2010.

Articles connexes