Jos Montferrand
Jos Montferrand, cageux
Biographie
Naissance
Décès
(à 61 ans)
Sépulture
Nom de naissance
Joseph Favre
Nationalité
Activité
Vue de la sépulture.

Jos Montferrand, de son vrai nom Joseph Favre ( - ), est un homme fort qui a vécu au XIXe siècle au Québec. À cette époque, les Anglophones et Francophones de la classe ouvrière étaient souvent en compétition pour les emplois, et de multiples bagarres en résultaient. Jos Montferrand, un colosse, acquiert sa réputation de redresseur de torts grâce à son adresse et à ses muscles, mais aussi parce qu'il ne pouvait supporter des insultes contre les siens.

Biographie

Jos Montferrand, né à Montréal, grandit dans le quartier Saint-Laurent. Son père décède lorsqu'il est encore garçon[1]. Il part pour la région de l'Outaouais, une région de l'ouest du Québec à la frontière de la province de l'Ontario, où il devient cageur vers 1827 et maître de cage éventuellement pour Philemon Wright. À l'époque, le Canada accueillait un fort contingent d'immigrants en provenance d'Irlande, ceux que l'on appelait les Shiners [2]. Les ouvriers canadiens-français devaient manœuvrer doublement pour trouver du travail face à cette immigration travailleuse et bagarreuse. Jos Montferrand repose au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges à Montréal.

Légende

Comme à quantité d'autres personnages mythiques, on attribue à Jos Montferrand un certain nombre d'exploits dont la véracité apparaît douteuse. On raconte qu'en 1829, sur le pont de la Chaudière à Hull, au Québec, il dut faire face à plusieurs immigrants irlandais. Montferrand saisit l'un de ses adversaires par les pieds et s'en servit comme massue, avec laquelle il projeta 150 Irlandais dans les bouillons de la rivière des Outaouais. S'il est tout à fait plausible qu'une telle altercation soit survenue, le nombre de 150 Irlandais est probablement très exagéré par la légende.

On raconte que Jos Montferrand avait l'habitude de marquer son entrée dans une taverne en donnant un coup de talon au plafond. Nombreux furent les tenanciers de la région qui prétendirent posséder la « marque » de Jos Montferrand dans leur établissement.

Reconnaissance

Big Joe Mufferaw, Mattawa
Big Joe Mufferaw, Mattawa

Bibliographie

Références

  1. (en-US) « The Jos Montferrand who wasn’t a mascot », Ottawa Citizen,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Le mot "Shiners" est une déformation de "Chêneux" que les Canadiens-français utilisaient pour identifier les bucherons irlandais qui coupaient des chênes près des berges le long de la rivière des Outaouais. Ces Irlandais ne pouvaient trouver du travail auprès des compagnies forestières puisque ces dernières employaient des Canadiens-français depuis fort longtemps, avant même que les Irlandais viennent initialement pour aider à construire le canal Rideau. Lire : Michel Prévost, Jos. Montferrand, de la légende à la réalité
  3. Québec, « Édifice Jos-Montferrand », sur Commission de toponymie du Québec, (consulté le )
  4. Les Casses-Noisettes chantent Jos Montferrand
  5. Québec, « Parc Jos-Montferrand », sur Commission de toponymie du Québec, (consulté le )
  6. Bière Jos Montferrand

Articles connexes