Maxime Steinberg
Image dans Infobox.
Maxime Steinberg
Biographie
Naissance
Décès
(à 73 ans)
Nom de naissance
Maxime Sztejnberg
Nationalité
Formation
Université libre de Bruxelles (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Conjoint
Renée Serjacobs
Autres informations
Site web

Maxime Steinberg, né Sztejnberg le et mort le , est un historien belge spécialiste de la Shoah et militant communiste de la première heure.

Steinberg a enseigné à l’Institut d’Histoire du Judaïsme de l’Université libre de Bruxelles. De 1994 à 2000, il est chargé de mission auprès des ministres de l’Éducation et de l’Audiovisuel et de 1994 à 2002, il est directeur général du Centre d’Étude européen de la Shoah, de l’antisémitisme et du génocide. Maxime Steinberg est considéré comme un des précurseurs de l'étude de la Shoah en Belgique, ses livres sont considérés comme l'œuvre de base sur ce sujet.

Biographie

Maxime Steinberg naît dans une famille juive originaire de Kałuszyn en Pologne[1]. Ses parents vivent dans la clandestinité puis sont déportés durant la guerre. Seul son père revient après être passé par les camps d'Auschwitz (mine de Jawiszowice), Gross-Rosen, Buchenwald, et Theresienstadt. Maxime vit caché avec son frère à la campagne durant cette période[2].

Il s'engage tôt dans la politique, aux Jeunesses populaires de Belgique. Il est militant communiste puis militant syndical à la régionale bruxelloise de la Centrale Générale des Services Publics[1].

Il est professeur d'histoire dans l'enseignement secondaire durant vingt ans.

Carrière

Titres universitaires

Enseignement

Autres fonctions

Bibliographie

Livres personnels de l'historien

Livres

En collaboration avec Serge Klarsfeld

En collaboration avec Laurence Schram

Plaquettes, brochures, dossiers

Préfaces

Articles

En collaboration avec Serge Klarsfeld

catalogue.

Film

Video sur Youtube : Maxime Steinberg - L'enfant caché, un succès de la Résistance [3].

Prix obtenus

Notes et références