Raissa Bloch
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Activités
Autres informations
Lieu de détention

Raissa Gorlin née Raissa Bloch, connue pendant l'occupation allemande sous le pseudonyme de Michèle Miraille, était une éducatrice et écrivain française née à Léningrad (Russie) le et morte en 1943.

Elle était l'épouse de l'écrivain russe Michel (Mischa) Gorlin[1], né le 11 juin 1909 à Pétrograd (Saint-Pétersbourg).

Biographie

Elle est spécialiste d'études médiévales et docteur de plusieurs universités.

Michel et Raïssa arrivent de Berlin à Paris en 1934-1935.

La guerre éclate et, en 1941, Michel est interné au camp de Pithiviers. Malgré ses efforts, Raïssa ne parviendra pas à éviter la déportation de son mari.

Au printemps 1942, elle accompagne de jeunes polonaises juives, arrivant avec le Docteur et Madame Marklin, au centre d'hébergement de Vic-sur-Cère[2] fondé par l'Œuvre de secours aux enfants (OSE), où elle devient chef-éducatrice[3] sous le pseudonyme de Michelle Miraille de nationalité française.

Elle aurait été arrêtée alors qu'elle tentait de passer en Suisse. Elle sera déportée sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 62.

Œuvres

Sources et références

Notes

  1. Il fut interné le 14 mai au camp de Pithiviers, et libéré par le maréchal Pétain à la demande de Jérôme Carcopino, André Mazon, Ferdinand Lot, André Vaillant.
  2. Limor Yagil, 2005
  3. Sabine Zeitoun, 1999, p. 175.